Par quels moyens éviter de trop souffrir du décalage horaire en voyage ?

Publié le : 06 juin 20224 mins de lecture

Qui ne rêve pas actuellement d’escapade et de dépaysement ? Pour cela, les gens doivent parcourir des milliers de kilomètres et finissent carrément par souffrir du décalage horaire. Lorsqu’une personne est mauvaisement préparée à une désynchronisation, elle ne s’y adapte que quelques jours après. Pour mieux apprécier son séjour, des astuces seront proposées afin de moins ressentir les conséquences du « jet lag ». 

Décalez votre heure de sommeil pour moins souffrir du « jet lag »

Lorsque l’horaire de la destination est tellement différent du vôtre, des mesures doivent être prises pour faciliter l’adaptation au nouvel environnement. Ainsi, les personnes concernées s’imaginent déjà vivre dans ces lieux en décalant de quelques minutes ou quelques heures leur heure de sommeil. Et cela, sans porter préjudice à leurs activités quotidiennes. Cette technique permet de conditionner l’organisme au nouveau train de vie que le corps fera bientôt face. Pour que le conditionnement ne soit pas en vain, certaines personnes l’appuient d’un long sommeil de repos durant le vol. En général, celles-ci prennent leur sieste dans l’obscurité totale à l’aide d’une occlusion afin d’avoir un sommeil profond. 

Ayez une alimentation équilibrée pour vous booster 

Se forcer de dormir au bon moment n’est pas suffisant, les personnes, qui s’apprêtent à entreprendre un long voyage, doivent également avoir une bonne alimentation. En d’autres termes, celles-ci sont tenues d’éviter la consommation d’aliments pouvant perturber leur sommeil tel le café, l’alcool … Une telle imprudence risquerait de compromettre leur processus de conditionnement. Arrivées à destination, les personnes persistantes pourraient également avoir des agitations et des contractions musculaires à cause de leur sommeil non-régulier. Enfin, la consommation d’aliment sain et équilibré (fruits, légumes, grains …) ne fera qu’amortir le choc surtout lorsque le décalage surpasse les 20 heures. 

Faites une « sieste flash » pour récupérer vite fait 

Atterrissant dans une nouvelle ville, il est toujours aussi compliqué de s’adapter aux heures de sommeil, au mode de vie, à la nourriture … malgré les différentes techniques. Pour ce faire, il est important d’être à l’écoute de son corps et de répondre aux besoins de ce dernier face au moindre signe comme les bâillements, yeux fatigués, crampes, etc. Ces signaux annoncent souvent une variation de la pression artérielle. À cet égard, les gens sont conviés de prendre une sieste flash lorsqu’ils ressentent un relâchement de leur corps. Après une dizaine de minutes de repos, une personne se rebooste aisément et peut se focaliser à nouveau sur son activité.

Plan du site